Foire aux questions » Troisième cycle des études médicales / diplômes » Quelles sont les conséquences possibles pour un interne qui décide de repasser les ECN ?

Quelles sont les conséquences possibles pour un interne qui décide de repasser les ECN ?

Article R632-10 du Code de l’éducation ((Article R632-10 du Code de l’éducation)):

L’étudiant de troisième cycle des études de médecine ne peut poursuivre ses fonctions dans le cadre de sa première affectation. Dans le cadre de cette deuxième et dernière affectation, les stages effectués au cours de la première année peuvent être validés au titre de la nouvelle formation choisie, selon des modalités fixées par les conseils des UFR médicale concernées, sur proposition de l’enseignant coordonnateur interrégional, mentionné à l’article R. 632-25. L’étudiant de troisième cycle des études de médecine est alors réputé avoir une ancienneté augmentée du nombre de semestres validés.

Attention, cette validation du semestre réalisé lors de la première prise de fonction d’interne n’est pas automatique. Elle est sous la responsabilité du doyen et du coordonnateur du DES. Ils peuvent tout à fait refuser de reconnaître ce premier semestre ou ne le reconnaître qu’en fin de cursus.