Pendant l’internat » Mémoire et thèse

Mémoire et thèse

Mémoire

La commission interrégionale propose la délivrance du diplôme d’études spécialisées au cours du dernier semestre d’internat. Elle se fonde sur : […]
– un mémoire rédigé et soutenu par l’interne et portant sur un travail de recherche clinique ou fondamentale. Ce mémoire dont le sujet, en rapport avec la spécialité préparée, doit être préalablement approuvé par le coordonnateur local, peut porter sur un thème spécifique de recherche clinique ou fondamentale ou être constitué d’un ensemble de travaux relevant de la pratique de la spécialité envisagée. Avec l’accord du coordonnateur local, la thèse peut, en tout ou partie, tenir lieu de mémoire si elle porte sur un sujet de la spécialité ; […].((Article 12 de l’arrêté du 22 septembre 2004 fixant la liste et la réglementation des diplômes d’études spécialisées de médecine))

Dans certains départements de médecine générale, le portfolio constitue une forme de mémoire qui est basé sur une restitution des compétences acquises en médecine générale par l’intermédiaire de RSCA((Récit de Situation Complexe et Authentique)).

Thèse

D’après l’article R632-22 du Code de l’éducation((Article R632-22 du Code de l’éducation)), « la thèse conduisant au diplôme d’Etat de docteur en médecine est soutenue devant un jury présidé par un professeur des universités des disciplines médicales titulaire et composé d’au moins quatre membres dont trois enseignants titulaires des disciplines médicales désignés par le président de l’université sur proposition du directeur de l’unité de formation et de recherche (UFR) médicale concernée. ».

La soutenance de cette thèse peut intervenir, au plus tôt, dès la validation du troisième semestre de formation et, au plus tard, trois années après la validation du troisième cycle des études médicales. Si la thèse n’a pu être soutenue dans les délais impartis, des dérogations dûment justifiées peuvent être accordées par le président de l’université sur proposition du directeur de l’unité de formation et de recherche médicale.

La délivrance du diplôme d’Etat de docteur en médecine ne peut intervenir qu’au terme de la validation totale du troisième cycle, conjointement à celle du diplôme d’études spécialisées obtenu, délivré par les universités habilitées à cet effet.

Mémoire et thèse de médecine