Pendant l’internat » Stages » Stages ambulatoires

Stages ambulatoires

Types de stages ambulatoires

Le stage ambulatoire de niveau 1 est un stage chez un médecin généraliste qui a pour objectif de mettre en autonomie l’interne de façon progressive. Le maître de stage universitaire (MSU) mettra en œuvre les trois phases pédagogiques du stage intriquées selon les compétences développées par l’interne :

L’observation : au cours de laquelle le stagiaire se familiarise avec son environnement ;
La supervision directe : l’interne peut exécuter des actes en présence du maître de stage ;
La supervision indirecte où il peut accomplir seul des actes, le maître de stage pouvant intervenir en cas de besoin.

Dans le cadre de sa maquette obligatoire, l’interne doit réaliser un semestre en pédiatrie et/ou gynécologie qui peut être réalisé en ambulatoire s’il est agréé au titre de la médecine générale.

En troisième année de DES, l’interne peut, selon son projet professionnel, réaliser un stage ambulatoire en soins primaires en autonomie supervisée (SASPAS).

Maîtres de Stage des Universités((Charte des maîtres de stage universitaires, CNGE, février 2012))

Ils encadrent des internes notamment dans un cabinet libéral, ou tout autre lieu de stage dans lequel des praticiens exercent des soins extrahospitaliers. Le praticien agréé-maître de stage contracte une assurance responsabilité professionnelle, s’il exerce une activité libérale, en signalant à son assurance sa qualité de maître de stage. La présence du stagiaire aux consultations et visites du maître de stage ainsi que l’exécution d’actes médicaux sont subordonnées au consentement du patient et à l’accord du maître de stage. Le stagiaire ne peut exécuter que les actes médicaux dont le maître de stage a la pratique courante et il ne peut prétendre à une rémunération du praticien.

stage en ambulatoire