#R3C
Les internes de Médecine Générale veulent une réforme progressiste

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate
Lyon – 18 avril 2017

#R3C

Les internes de Médecine Générale veulent une réforme progressiste

L’ISNAR-IMG, qui représente de façon autonome et indépendante près de 6 000 internes de Médecine Générale, réaffirme sa volonté de voir aboutir une réforme progressiste.
Deux motions, largement adoptées ce weekend lors de son Conseil d’Administration à Clermont-Ferrand, confirment cette volonté progressiste.
« Le Conseil d’Administration de l’ISNAR-IMG réaffirme sa volonté que la réforme du 3ème cycle des études de médecine soit mise en place pour la Médecine Générale dès la rentrée universitaire 2017. L’ISNAR-IMG rappelle que des points d’inquiétude doivent encore trouver réponse. »
Il est indispensable de garantir aux internes en cours d’internat une fin de formation de qualité. Les étudiants qui vont commencer leur internat en novembre 2017 doivent en connaître les règles avant d’avoir à choisir leur ville et leur spécialité. La réalisation de stages en accord avec un projet professionnel, pour faciliter l’installation, doit être d’avantage encouragée.
Les internes de Médecine Générale comprennent les revendications d’internes d’autres spécialités. Cette réforme, initialement ambitieuse, n’est pas parfaite. Bien qu’elle soit structurellement conçue pour évoluer, de vraies problématiques se posent à certaines spécialités. Cependant, un report mettrait en danger les innovations pédagogiques qu’elle introduit.

« Le Conseil d’Administration de l’ISNAR-IMG appelle les enseignants de Médecine Générale à travailler avec les étudiants à mettre en place cette réforme dans le respect de la qualité du parcours de formation de chaque étudiant. »
L’ISNAR-IMG rappelle le rôle essentiel des Départements Universitaires de Médecine Générale dans la formation de leurs internes et donc dans la mise en place de la réforme. Un travail commun sera par exemple indispensable afin d’assurer des mesures transitoires équitables et pour développer les stages en ambulatoire.
Le CNESER1 doit se prononcer ce jour sur le projet d’arrêté contenant la partie pédagogique de la réforme. Les textes cadrant la phase 3 du nouvel internat sont encore à l’étude. L’ISNAR-IMG poursuivra avec exigence le travail de concertation dans une démarche pragmatique et constructive.

Pour le Bureau de l’ISNAR-IMG,
Stéphane BOUXOM, Porte Parole.

Une fiche explicative sur la réforme est disponible à cette adresse.

Contacts Presse :

Camille TRICART – Présidente
06 73 07 53 00 – president@isnar-img.com

Stéphane BOUXOM – Porte Parole
06 73 07 52 85 – porteparole@isnar-img.com

 

Version PDF de l’Article.

  • // Fin Digi Change-->